Lors de notre road-trip en Australie, nous avons fait beaucoup de Wwoofing tout au long de la côte est Australienne. C’est pour nous le meilleur moyen de voyager, on vous raconte pourquoi.

Qu’est-ce que le Wwoofing ?

Si vous tombez sur cette page, vous connaissez sûrement le Wwoofing (le site ici) mais pour ceux qui ne savent pas, c’est une plateforme qui met en relation des « hôtes », des fermiers ou particuliers, utilisant des techniques écologiques au sein de leurs propriétés ; avec des « wwoofers », c’est-à-dire des voyageurs.

Ainsi, vous travaillez pour eux entre 4 et 6 heures par jour et en retour, ils vous offrent un logement et de la nourriture. Vous trouverez alors toute sorte de fermes : agricoles (vignes, fruits ou légumes), animalières (vaches, cochons, moutons et parfois plus exotiques) ou tout simplement des jardins particuliers à entretenir.

Vous pouvez vous inscrire même si vous n’y connaissez rien au jardinage ou à l’entretien des bêtes. Les hôtes sont en général très bienveillants et heureux d’enseigner leur savoir-faire ! Et cela existe dans de nombreux pays à travers le monde.

Nous avons à chaque fois adoré nos temps de Wwoofing, en voici les 4 raisons principales :

L’inscription à Wwoofing ne coûte pas cher à l’année

Si vous partez longtemps dans un pays, c’est un super investissement. Par exemple, pour le Mexique, l’inscription à l’année ne coûte que 20$ et en France, cela coûte 25€.

Il y a des pays plus chers, comme l’Australie, où il faudra débourser 70$ pour une seule personne et 120$ pour un couple. Mais dans tous les cas, vous êtes gagnants  car pendant votre séjour, vous allez pouvoir économiser beaucoup d’argent.

C’est un bon moyen d’économiser beaucoup d’argent

C’est la raison numéro 2 ! Si l’inscription est payante, lors de vos séjours chez les « fermiers », vous n’aurez pas à sortir un centime de votre poche ! En effet, tous les repas sont compris (et la plupart du temps, les hôtes sont de très bons cuisiniers… miam !) et vous dormirez dans un endroit confortable contre seulement quelques heures de travail par jour. Le bon plan non ?

Le logement en Wwoofing

Vous allez faire les meilleures rencontres grâce au Wwoofing

Les hôtes ont en général l’esprit très ouvert sur le monde, ils aiment partager, apprendre des étrangers mais aussi enseigner. C’est ce que nous aimons chez eux !

Les repas sont généralement le moment de partage privilégié où tout le monde pose des questions et parle de son pays, de ses coutumes et de sa culture. Toujours une bonne ambiance !

Les repas au Wwoofing

Vous en apprendrez bien plus sur la culture du pays

La meilleure façon de voyager c’est de rencontrer les locaux n’est-ce pas ? C’est ce que propose le Wwoofing ! Ces moments de vie commune sont l’un des meilleurs moyens pour entrer en profondeur dans la culture du pays et de ses habitants.

L’occasion aussi de discuter politique, des différences culturelles mais aussi des choses à faire dans les environs ou dans le pays. Vous pourrez goûter aux plats locaux, rencontrer la famille ou les amis… Bref, vous en ressortirez plus mature et plus cultivés que jamais !

Wwoofing Great Ocean Road

Il y a néanmoins un inconvénient au Wwoofing : il faut être préparé à travailler dur. En effet, les tâches demandées sont souvent difficiles : déraciner des plantes capricieuses pendant 3 jours, s’occuper d’animaux qu’on ne connaît pas ou encore se retrouver nez à nez avec des petites bêtes mortelles… Pas tous les jours facile la vie de wwoofers ! ^^

Wwoofing Townsville Australie

Comme vous avez pu le voir, le concept du Wwoofing nous a vraiment plu en Australie, c’étaient souvent nos meilleurs moments de voyage ainsi que nos meilleurs moments de partage. Totalement recommandé !

Et vous, vous vous voyez en Wwoofing ou vous êtes plutôt solitaire ?

Mais quoi faire en Australie ? Nos meilleurs spots road-trip sont sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.