On finit notre road-trip en beauté : direction l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande ! Si l’Île du Sud nous a charmé avec ses incroyables paysages, nous avons découvert plus profondément la culture Maori sur l’Île du Nord.

Montagne et champ avec vue sur un lac et des moutons

Nous arrivons de Picton sur le ferry qui nous amène directement jusqu’à Wellington. Première grande ville depuis Sydney, nous avions hâte d’en apprendre plus sur la Capitale du pays !

Wellington : la capitale de la Nouvelle-Zélande

Quoi faire à Wellington ?

La capitale la plus australe du monde, c’est-à-dire la plus au sud du monde, Wellington regorge de jolies rues dans lesquelles déambuler. On vous fait visiter ?

Te Papa Tongarewa – Le musée national de Nouvelle-Zélande

Pour s’imprégner de la culture et de l’histoire d’un pays, rien de mieux que se rendre au musée ! C’est le seul que nous avons pu faire en Nouvelle-Zélande par manque de temps mais il y en a d’autres, la plupart à Auckland.

Te Papa Tongawera signifie en Maori « le lieu des trésors de cette terre ». Il abrite de nombreuses expositions, permanentes ou non. Nous avons adoré la partie des arts modernes et celle qui retrace l’histoire Maori.

Vous trouverez aussi une exposition sur la nature en Nouvelle-Zélande, et observer en taille réelle des animaux locaux comme le kiwi ou le kakapo ! Évidemment, comme tout musée, des œuvres d’art plus anciennes y sont exposées. Mais l’attraction impressionnante reste la simulation d’un tremblement de terre en Nouvelle-Zélande.

Clem au musée de Wellington

Le plus ? Le musée est totalement gratuit pour tous ! Bref, c’est un coup de cœur et nous avons aimé le mélange d’ancien et de moderne.

Wellington, capitale du cinéma de Nouvelle-Zélande

Saviez-vous que de nombreux films ont été réalisés en Nouvelle Zélande ? Evidemment, les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit mais pas seulement ! Le célèbre Oscarisé La Leçon de Piano, ou encore le Monde de Narnia ont été tournés en Nouvelle-Zélande !

Il est alors possible de visiter ces lieux de tournages et notamment les studios Weta, où ont été réalisés les trilogies Seigneur des Anneaux et Le Hobbit. Des organismes ont même créé pour les fans des Tours pour visiter d’autres lieux de tournage de ces grands films. Les prix varient en fonction de l’organisme et du temps passé sur chaque activité mais nous en avons trouvé un plutôt intéressant sur le site ceetiz à environ 130€ par personne pour une journée entière (déjeuner inclus).

Cuba street

Et là vous nous dites : les musées c’est bien mignon mais où est-ce que ça bouge en ville ?

Eh bien direction Cuba Street ! Cette rue super animée la journée comme le soir offre de nombreux restaurants et bars. La journée il y a de jolies boutiques à visiter, une atmosphère un peu hippie et les rues sont colorées et joyeuses, à l’image des habitants de Wellington !

Wellington Botanic Garden

Finalement la ville ce n’est pas vraiment pour vous ? Echappez-vous de l’activité de la rue pour la tranquillité du jardin botanique, parfait pour découvrir la flore locale !

Mount Victoria Lookout

Pour un point de vue époustouflant sur la ville, montez (à pieds pour les courageux, en voiture pour les autres) au Mount Victoria Lookout. Faite attention au vent et appréciez la vue !

Mount Victoria Lookout vue sur Wellington d'en haut

Pour dormir, manger et faire du shopping à Wellington, retrouvez notre article sur nos adresses préférées en Nouvelle-Zélande.

Mount Taranaki

Quittons la grande ville pour retrouver le calme de la campagne et de la montagne.

Petit rappel, nous sommes arrivés en plein hiver en Nouvelle-Zélande, donc nos plans ont parfois dû être annulés au dernier moment à cause de la neige ou de mauvaises conditions pour randonner. Nous allons vous parler d’un endroit à visiter absolument car emblématique de la Nouvelle-Zélande : le Mount Taranaki.

Pour les initiés de la randonnée, le Pouakai Circuit est un must do en Nouvelle-Zélande ! Partez à la découverte de ces paysages uniques pour une randonnée de 25km, à faire en 2 ou 3 jours.

A la clé, une vue impressionnante sur le Mount Taranaki se reflétant dans un lac. A faire au lever ou coucher du soleil pour une lumière inoubliable.

Pour ceux qui souhaitent se challenger : https://destination-nouvellezelande.com/taranaki-ascencion/

Tongariro Alpine Crossing

Cette randonnée est sûrement l’une des plus belles au monde ! Enfin… selon les voyageurs qui ont eu la chance de le faire !

Le Tongariro Alpine Crossing n’est pas un trek facile, environ 19,4 km à faire en une seule journée. Mais il traverse des paysages alpins, des zones volcaniques en activité, des lacs émeraudes etc… mais c’est surtout l’un des lieux de tournage du Seigneur des Anneaux (encore !).

Pour y accéder librement, ça sera entre novembre et mai car en dehors de cette période, vous aurez besoin d’un guide de montagne (à cause de la neige et de la glace).

Pour les intéressés, voici un article qui explique en long et en large le trajet à effectuer.

Hobbiton

Encore un classique de la Nouvelle-Zélande à faire absolument ! C’est un budget mais si vous aimez un tant soit peu Le Seigneur des Anneaux, c’est une visite à ne pas rater !

Vous êtes plongés dans l’ambiance du film quelques kilomètres avant en roulant entre les collines vertes qui caractérisent ce lieu si connu. C’est d’ailleurs pour cela que Peter Jackson a décidé de construire Hobbiton là-bas !

Hobbiton maison de Hobbit en Nouvelle Zélande

Pour réserver votre visite, rendez-vous sur le site Hobbiton et réserver pour $84 une visite de heures pour le village des Hobbits ! Au programme, une petite randonnée entre les maisons des Hobbits, grandeur nature avec un guide souriant et passionné.

Hobbiton autre maison de Hobbit

Nous ne sommes pas particulièrement fans du Seigneur des Anneaux mais nous avons vraiment apprécié cette visite pleine d’anecdotes sur le tournage, les acteurs et le studio. Vous finirez votre visite par une petite bière du comté bien agréable au Dragon Vert 😉

Clem auprès d'un feu de cheminé à Hobbiton

Lac Taupo

On continue le road trip à travers la campagne néo-zélandaise pour arriver à Taupo. Un couple que l’on avait rencontré à Milford Sound nous avait fait les louanges de cet endroit, si magique à leurs yeux.

Il faut bien dire que l’on a été un peu déçu. Peut-être à cause du temps et de la saison car la ville était triste et peu visitée. Cependant, nous avons trouvé quelques charmes à cette ville.

Craters of the Moon

Le lac Taupo est connu pour être au cœur des paysages géothermiques de Nouvelle Zélande. Ainsi, pour découvrir à petit prix les cratères enfumés pour une ambiance mystique assurée !

Craters of the Moon

Comptez $8 par adulte et prévoyez 30 minutes à 1 heure de visite.

Huka Falls

Sûrement l’une des plus impressionnantes cascades que l’on n’ait jamais vu ! Hukka Falls est l’une des cascades les plus puissantes au monde avec environ 200000 litres d’eau entre 9 mètres de large chaque seconde !

Hukka Falls

Il y a bien évidemment de nombreuses randonnées autour de cette cascade et autour de la Waikato River mais étant donné qu’il pleuvait, nous avons préféré nous réfugier au camping qui avait une piscine découverte chauffée avec un bar !

Lake Taupo Holiday Resort

Un des meilleurs campings qu’on n’ait fait en Nouvelle-Zélande ! Il faisait froid, il pleuvait… nous avions besoin de nous réchauffer et là, comme par magie, est apparu le Lake Taupo Holiday Resort !

Lake Taupo Holiday Resort Piscine

Pour économiser, nous avons choisi le « non powered site » le plus loin possible de toute vie humaine, cela nous aura tout de même coûté $44 la nuit. Mais nous avons pu profiter de la piscine chauffée (en hiver), du bar ainsi que la projection d’un film dans la piscine. Grand moment de pur bonheur pendant 2 heures.

Par contre, la sortie fût beaucoup moins drôle et nous avons filé en vitesse à la douche, en maillot de bain par 2 degrés. Moment mythique pour nous !

Waiotapu

Plus au nord de Taupo, vous retrouverez l’incontournable site géothermique du coin : Wai o Tapu. Les lacs sont connus pour leurs couleurs vives, passant d’un bleu clair à orange, voire à vert fluo ! On n’avait jamais vu quelque chose de similaire !

Vous pourrez observer la très célèbre Champagne Pool, soit la plus large source chaude de Nouvelle-Zélande.

Champagne Pool

Par contre, nous vous déconseillons le Lady Knox Jeyser qui est « activé » par quelqu’un du parc avec des produits chimiques pour le faire jaillir. Pas très écologique tout ça…

Sur la route menant à Rotorua, nous vous conseillons de vous arrêter au Rainbow Mountain Summit Track. Petite randonnée de 3h aller/retour, elle amène à des cratères d’un bleu turquoise et une jolie vue sur les Monts aux alentours.

En tout cas, la région de Rotorua ne manque pas de randonnées impressionnantes !

Rotorua et la culture maorie

En parlant de Rotorua ! Cette ville regorge de sources de vapeur et sent énormément l’œuf pourri. Cependant, elle réserve de belles surprises !

S’il fait beau, promenez-vous simplement autour du lac et profitez de l’architecture et du joli parc Government Gardens. Traversez la rue principale et visitez le Kuirau Park, en plein centre-ville pour observer encore plus de sources de boue et de vapeur chaude.

Si vous en avez le budget, la boue de Rotorua est connue pour ses propriétés bienfaisantes pour la peau. Il y a de nombreux spa en ville, notamment le Polynesian Spa près des Jardins du Gouvernement.

Les villages Maoris

De nombreux villages Maoris sont situés tout près voire au sein de Rotorua. Ils sont principalement payant mais on en a trouvé un gratuit et accessible à toute heure. Tellement plus authentique !

Ohinemutu

En effet, en Australie nous avions visité un centre aborigène et avions trouvé cela… gênant. Comme dans un cirque. Intéressant pour en apprendre plus sur la culture du pays mais organisé comme un cirque pour qu’on puisse les observer. Nous n’avons pas voulu réitérer alors en Nouvelle-Zélande nous avons cherché un village maori gratuit !

Ohinemutu culture maorie en Nouvelle Zélande

Et nous avons trouvé ! Au bord du lac se trouve le quartier de Ohinemutu, un village à l’architecture maorie d’une impressionnante beauté. Tout y est : Église (car oui, les Maoris sont devenus chrétiens avec l’arrivée des colons), « meeting center » Te Papaiouru Marae et petites maisons de style maori…

Ce village au milieu des vapeurs géothermique rend la balade encore plus mystérieuse.

Whakarewarewa – The living Maori Village

Si vous préférez, il y a d’autres villages maoris à Rotorua et Whakarewarewa est l’un d’entre eux. Nous n’y avons pas mis les pieds mais on a vu de bonnes recommandations pour celui-ci.

Rotorua : et si on montait aux arbres ?

Saviez-vous qu’au cœur de Rotorua se trouvait une des plus anciennes forêts exotiques de Nouvelle Zélande ?  Le Redwoods Treewalk propose de la visiter d’une façon non conventionnelle : perchés aux arbres !

Treewalk

Garez-vous sur le parking prévu et commencez votre ascension. En soi : une sorte d’accrobranche sur des Séquoias centenaires complété par des effets lumineux (la nuit) et artistiques.

Forest Tree Walk

Au sol, la forêt est immense et intense, remplie de fougères typiques de Nouvelle-Zélande et d’autres plantes exotiques. Un vrai coup de cœur pour cette jolie forêt !

Coromandel

Avançons enfin jusqu’à la mer, ça vous dit ? Direction la région très connue du Coromandel. Au programme : détente au soleil, baignade même en hiver et découverte d’un lieu du cinéma néo-zélandais.

Hot Water Beach

Plage très en vogue, Hot Water Beach est connue pour son eau chaude en toute saison. Prenez vos pelles (on peut en louer au camping près de la plage notamment) et creuser ! Votre âme d’enfant resurgira aussitôt et surtout n’oubliez pas vos maillots de bain (oui, même en hiver !).

Hahei et Cathedral Cove

Mais la région du Coromandel est bien sûr connue pour ses falaises et ses roches si reconnaissables. L’occasion pour nous de profiter du soleil en choisissant un camping en face de la plage de Hahei.

Hahei Beach

La pépite du site se trouve au bout de Grange Road, prenez le chemin en direction de Cathedral Cove. Nous vous conseillons de vous garer dans le village car le parking le plus près de Cathedral Cove est souvent bondé.

Cathedral Cove Walk

Petite randonnée de 2.5km, comptez environ 1h30 pour l’aller/retour. La marche est vraiment très agréable, en hauteur pour observer la couleur bleue de l’océan. Arrivée sur la plage, prenez le temps de découvrir la beauté de cette arcade, connue pour apparaître dans Le Monde de Narnia.

Cathedral Cove

Le coucher de soleil est très agréable sur la grande plage de Hahei.

Auckland

Pour nous, Auckland signifie la fin de notre road-trip, on se débarasse des affaires qui ne rentrent plus dans le sac-à-dos, on rend la voiture pour trouver un Airbnb bien confortable avant de reprendre l’avion.

Auckland sky tower en Nouvelle Zélande

Auckland n’a pas été notre coup de cœur, mais il faut dire que le beau temps n’était toujours pas au rendez-vous. Nous en avons profité pour acheter les souvenirs pour notre famille.

Auckland in spring

La ville est immense et il y a tant à faire dans cette ville ! La Sky Tower, le quartier de Mount Eden, Auckland Art Gallery, petits cafés etc… Retrouvez plus d’informations ici.

Coromandel

Voilà ! Notre road-trip en Nouvelle-Zélande se termine à Auckland. Que d’émotions dans ce pays, de belles randonnées, des rencontres, des paysages à couper le souffle (encore une fois, gros coup de cœur pour Milford Sound !).

Nous étions contents de rentrer mais tristes de quitter cette liberté qu’on n’a pas retrouvé jusqu’ici. Prenez garde, le voyage est vraiment une drogue !

Si vous continuez vers l’île du Sud, retrouvez nos articles sur notre road-trip dans le sud sur le blog : partie 1 et partie 2.

Cet article vous a plu ? Dîtes-le nous !

 

One thought on “Nouvelle Zélande : road-trip sur l’Ile du Nord”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *